Comment gagner de l’argent avec sa musique ?

gagner argent musique

Que vous soyez un artiste – indépendant ou non – ou que vous soyez un manager artistique, il est de votre devoir de connaître les différentes sources de revenus possibles pour un artiste.

Cet article a donc pour but de présenter succinctement les sources de revenus majeures d’un musicien.

Gagner de l'argent grâce à sa musique, comment ça marche ?

La vente de musique

Certainement la source de revenus la plus évidente pour tous. Notons tout de même le fait qu’il est possible de vendre la musique d’un artiste de manières très diverses. On retiendra principalement ces 3 possibilités :

La vente de musique de manière physique : CDs, vinyles, voire cassettes audios ! Qui sait si cette bonne vieille cassette audio ne va pas faire son grand retour, tel le vinyle ?

La vente de musique de manière digitale : via des plateformes bien connues telles qu’iTunes, Amazon, etc. ou par vos propres moyens.

Le streaming : via des plateformes de streaming, elles aussi bien connues du grand public. On peut ainsi citer Spotify, Apple Music, Deezer, Tidal…

La vente de merchandising

L’indispensable de tout musicien; le merchandising. Vendre des produits dérivés au nom de l’artiste est une source de revenus alternative qui peut s’avérer très lucrative.

Ainsi, je ne peux que vous conseiller de lire l’article Les 5 pièces de merchandising indispensables pour les artistes. On retrouvera principalement les sempiternels t-shirts et posters, mais aussi des objets spécialement adaptés à la fan-base de l’artiste.

D’où l’importance de savoir exactement qui sont les fans de l’artiste en question !

Les concerts et les tournées

opter pour les concerts et tournees pour gagner de l argent avec sa musique

Faire des concerts ne sera malheureusement pas possible pour tous les groupes de musique, et les premières tournées risqueront de vous faire perdre de l’argent.

La possibilité de faire des concerts ou des tournées rentables dépendra donc évidemment de l’avancée de votre carrière.

Sur cette entrée en matière légèrement démoralisatrice, on peut tout de même noter que le secteur live de l’industrie de la musique se porte relativement bien.

L’édition musicale

Le secteur de l’édition musicale semble souvent oublié par certains… grossière erreur, car l’édition musicale est un secteur qui peut être très lucratif pour certains artistes-compositeurs !

Être un artiste qui compose ses propres chansons est donc un atout indéniable pour la carrière dudit artiste.

Comment gagner de l’argent avec l’édition musicale ?

  • Grâce aux droits d‘exécution publique,
  • Grâce aux droits de reproduction,
  • Grâce à la synchronisation.

Et, éventuellement, grâce à la vente de partitions, textes de chansons, etc. Ceci est évidemment un marché qui ne s’adresse pas à tout le monde !

L’édition musicale est souvent la grande oubliée des sources de revenus d’un artiste.

Nous allons présenter dans ce billet une rapide introduction à l’édition musicale, en commençant par la rémunération des artistes et de la maison d’édition.

Pour faire un résumé très simple, un artiste peut choisir de passer un contrat avec un éditeur, pour que celui-ci exploite les œuvres de l’artiste. L’éditeur va effectuer un vaste panel de missions; les plus importantes sont :

L'édition musicale se faire de l'argent grâce à sa musique

La gestion & l’administration des droits

Pour faire un parallèle avec le métier de manager, on peut dire que le manager artistique a pour mission de manager la carrière de l’artiste, et que l’éditeur a pour mission de manager les œuvres de l’artiste.

On distingue deux types de droits distincts :

  • Les droits d‘exécution publique,
  • Les droits de reproduction.

Si vous êtes inscrits à la SACEM, vous allez recevoir des versements provenant de ces deux droits.

La répartition selon le site Internet de la SACEM :

  • Droit d’exécution publique : Si vous êtes associé avec un éditeur, l’auteur-compositeur va toucher les 2/3 des revenus, et l’éditeur de musique le 1/3 restant.
  • Droit de reproduction : Si vous êtes associé avec un éditeur, l’auteur-compositeur va toucher 50 % des revenus, et l’éditeur de musique les 50 % restant.

Attention, ne pas oublier le fait que le versement des droits d’auteur n’est pas immédiat, il faut compter plusieurs mois d’attente entre la collecte et la distribution des sommes qui vous sont dues.

Pour aller plus loin :

  • L’édition musicale selon IRMA,
  • Le livre ” l’édition musicale “, par Jean-François Bert
  • Le livre “ The Art of Music Publishing “, par Helen Gammons

Divers : Musicien de session, cours de musique, sponsors…

De nombreuses autres sources de revenus sont disponibles pour les artistes et musiciens qui s’en donnent les moyens.

Ainsi, un musicien peut choisir de travailler en tant que musicien de session.

Si un artiste signe un contrat avec une maison de disque ou une maison d’édition, il y a de fortes chances pour que celui-ci obtienne une avance.

La tournée d’un artiste peut être sponsorisée par une entreprise, une marque,etc.

Un guitariste peut être sponsorisé par une marque de guitare.

Un musicien peut donner des cours de musique. Que ce musicien soit connu ou non…

Quel est votre avis sur cet article ?

Cliquez pour donner une note !

Note moyenne 3.3 / 5. Nombre de votes : 3

Aucun vote pour le moment

Vous devriez aimer...