Comment se faire connaître en tant qu’artiste ou producteur ?

se faire connaitre artiste producteur

Que ce soit pour les artistes, les freelances ou encore les startupers, Internet a tout changé et ce n’est un secret pour aucun d’entre vous.

Aujourd’hui, la barrière à l’entrée pour présenter ses oeuvres ou projets et se faire connaître n’existe (quasiment) plus.

Par exemple, n’importe quel jeune passionné de musique peut poster la chanson qu’il vient de composer dans sa chambre et la mettre (en théorie) dans les oreilles de milliers, voire de millions de personnes…

Il est aussi assez facile de poster son court-métrage tourné avec les moyens du bord et toucher du monde.

Dans cet article, je me concentrerai sur les artistes. Vous avez absolument tout à gagner en prenant conscience de l’avantage énorme que représente le digital.

Mais il faut, pour cela, en connaître les rouages et avoir le bon état d’esprit, la bonne méthodologie.

Si vous vous posez la question “Comment se faire connaître en tant qu’artiste ?”, ce qui suit pourrait vous intéresser.

 

Devenir célèbre en tant qu'artiste

Le buzz : un faux objectif

Les exemples d’artistes ayant fait le buzz sur Internet sont innombrables.

Si l’on prend le cas de la musique, MySpace était la plateforme phare au milieu des années 2000.

On y a vu émerger des artistes comme Lily Allen ou encore les Arctic Monkeys. Aujourd’hui, YouTube a pris le relais.

On ne pourra pas citer tous ceux issus du célèbre site, tellement ils sont nombreux. Justin Bieber en est un exemple notoire.

Repéré par un agent artistique (tombé sur une vidéo de l’adolescent), ses chansons font aujourd’hui le tour du monde.

En théorie, n’importe qui peut donc devenir une star, car n’importe qui, ou presque, a Internet.

Peut-on pour autant dire que l’époque où les artistes démarchaient les grandes structures (labels pour les musiciens, galeries pour les photographes…) était une période plus difficile ? C’est à nuancer.

En effet, la « concurrence » entre artistes était moins importante. La barrière à l’entrée pour devenir professionnel était certes plus grande, mais, une fois entré dans le cercle fermé, l’artiste avait toutes les chances d’y rester.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Comment devenir une célébrité de la musique ?

Le nombre d’artistes ayant fait le buzz et ayant disparu rapidement est grand. Car, si poster une « oeuvre » et attirer l’attention est relativement aisé (si l’on connaît bien certaines mécaniques dont on parlera dans d’autres articles), continuer à capter l’attention est bien plus difficile.

Quelle est la durée de vie d’un artiste dans les années 2010 ? Certainement bien moins grande qu’il y a 30 ans.

Non pas que le niveau soit plus faible, là n’est pas le sujet, mais nous sommes bien plus nombreux et sortir du lot est alors beaucoup plus difficile.

Bien qu’elles s’essoufflent considérablement aujourd’hui, les émissions musicales du type “La nouvelle Star”, “The Voice”… illustrent bien ce phénomène : on entend énormément parler de quelques personnes pendant un certain laps de temps, puis celles-ci disparaissent (ou en tout cas la grande majorité) une fois l’émission terminée.

Dans ce cas, comment se faire connaître et durer en cette époque où le buzz est roi ?

Se faire connaître en créant un vrai lien avec le public

C’est à ce moment que la question de la communication (digitale notamment) entre en jeu. Comment continuer à capter l’attention d’un public toujours plus sollicité et qui oublie si facilement ?

Que vous soyez photographe, peintre, chanteur ou autre, la tâche doit vous sembler immense. Et elle l’est quand on ne connaît pas les règles du jeu.

Beaucoup d’entre vous se disent: « il faut que je poste mes oeuvres sur Internet » par mimétisme, sans savoir comment, sans connaître les raisons ainsi que les conséquences d’une telle décision.

Cette décision d’une présence digitale ne doit pas être prise à la légère et nécessite un effort et un investissement conséquent difficile à soupçonner quand on ne connaît pas l’envers du décor.

Quel que soit l’objectif (se faire connaître, attirer l’attention d’une personne ou d’une société en particulier, vendre ses oeuvres…), il ne suffit pas de se créer une page Facebook et de faire sa promotion comme si le monde vous attendait.

La réalité peut faire mal une fois sorti de votre cocon créatif, mais personne ne vous attend et personne ne veut admirer ou écouter vos créations.

Il vous faut avant, créer du lien et donner une raison aux gens, au-delà de vos créations, de prêter attention à ce que vous faites.

Hyper sollicité, le public cherche de plus en plus un lien profond et finalement du sens dans ce qu’il « consomme » comme art.

En d’autres termes, vous ne devez pas être un vendeur de tapis. Je vois souvent de nombreux groupes de musique promouvoir leurs chansons de manière ultra agressive en postant sans arrêt leur chanson en espérant que quelque chose se passe.

Ce qu’ils n’ont pas compris, c’est qu’ils font fuir les auditeurs. Cela peut sembler paradoxal : comment faire écouter mes chansons si je fais fuir les gens en leur demandant d’écouter ?

C’est là la beauté du digital : il agit comme un véritable filtre contre ceux qui trichent, ceux qui n’ont pour but que la visibilité à tout prix (en tout cas sur le long terme) et qui n’ont finalement pas grand-chose à dire.

Se faire connaître durablement

Dans “réseaux sociaux” il y a « sociaux », et cette composante est bien trop délaissée par les artistes en herbe qui ont oublié que l’art est avant tout un partage.

Loin de moi l’idée d’être critique vis-à-vis de cette attitude qui est, je pense, plutôt le signe d’une méconnaissance des mécaniques digitales que celui d’un esprit cynique.

En réalité, Internet est la meilleure chose qui soit arrivée aux artistes, puisqu’il permet ce partage instantané, sans filtre.

Au final, un artiste n’est-il pas celui qui expose sa sensibilité aux yeux de tous ? Comment alors critiquer Internet s’il permet cette exposition rêvée ?

Internet, un outil mal maîtrisé par les artistes

Certains critiquent le fait qu’Internet est désavantageux pour les petits artistes et qu’il profite majoritairement aux grandes structures et aux superstars.

Ce n’est bien sûr pas totalement faux. Mais, en sachant vous y prendre, vous aurez les moyens de faire la différence et de sortir du lot.

Nous devons d’ailleurs, en tant qu’artistes, être novateurs au niveau de la communication de notre art et des moyens de le diffuser.

Mon but à travers ce blog est justement de vous aider à acquérir les connaissances et l’état d’esprit nécessaires pour faire du digital votre allié plutôt que quelque chose dont vous avez peur.

Sortir du lot grâce à la puissance du digital

J’ai beaucoup parlé de musique, mais tous les types d’arts sont concernés : photographie, cinéma, danse, dessin…

Les moyens de se faire connaître et de diffuser ses créations ne seront pas les mêmes selon ces différents cas, mais il est indispensable d’être sur Internet.

Beaucoup (et je suis passé par là) pensent qu’il suffit de créer la bonne chanson, faire la belle photo, le beau film… pour être repérés… C’est une grossière erreur.

L’art ne se suffit plus et c’est une donnée à prendre en compte.

Nous pourrions débattre pendant des heures sur le fait qu’il s’agit de quelque chose de positif ou pas.

Toujours est-il que, quand on le sait, on peut faire de cela un véritable atout.

Avec mon groupe de musique, nous fournissons un effort énorme au quotidien pour créer du contenu en rapport avec la vie du groupe.

Nous sommes heureux de pouvoir partager notre musique avec les gens qui nous suivent et sentons un lien très fort.

Mais pour cela, nous faisons de nombreux sacrifices. Ils en valent largement le coup, mais c’est important de le savoir.

Parfois les nuits sont courtes, parfois nous passons une soirée entière à répondre aux commentaires.

La différence est que cela est un plaisir pour nous, car nous avons toujours voulu ce partage et que c’est comme ça qu’Internet fonctionne.

Investissement et patience sont les clés pour se faire connaître, se démarquer et créer ce lien.

Pour ceux qui parlent anglais, je vous invite d’ailleurs à lire l’article de l’entrepreneur américain Gary Vaynerchuck qui parle de la nécessité de créer régulièrement du contenu en tant qu’artiste.

Dans de prochains articles, je rentrerai plus dans les détails quant aux moyens concrets à utiliser pour se faire connaître en tant qu’artiste, mais l’état d’esprit décrit plus haut est ce qui vous permettra réellement d’appliquer mes futurs conseils.

Ne pas intégrer ces données et appliquer les astuces que je vous donnerai sur ce blog ne vous apportera rien.

Car encore une fois, communiquer sur ses oeuvres et créations n’est pas la même chose que de vendre un objet.

Quel est votre avis sur cet article ?

Cliquez pour donner une note !

Note moyenne 3.4 / 5. Nombre de votes : 9

Aucun vote pour le moment

Vous devriez aimer...
passer musique radio
Lire l'article

Comment passer à la radio ?

Tout groupe de musique qui se respecte, même les groupes qui se revendiquent non commercial, rêve de se…