Les 5 Meilleures Interfaces Audio pour votre Home Studio

classement comparatif 5 meilleurs interfaces audio

Vous êtes à la recherche de la meilleure interface audio pour votre home studio ? Découvrez une sélection des produits phares du moment, allant des références les moins coûteuses jusqu’aux appareils multifonctions de haute technologie.

Qu’est-ce qu’une interface audio ?

Élément essentiel d’un home studio, l’interface audio, aussi appelée carte son, est un périphérique informatique qui permet de connecter des micros, des instruments et des systèmes d’écoute (casque, enceintes, etc.) à un ordinateur.

Cet outil se décline sous trois grands formats : l’interface audio intégrée, l’interface audio interne et l’interface audio externe. De nos jours, chaque ordinateur est équipé d’une interface audio intégrée.

Conçue pour une utilisation basique (lecture de musique, surf internet, e-mail, retouche photo, etc.), cette carte son est capable d’émettre des signaux audio lorsque vous faites une erreur ou de reproduire la bande sonore de vos films préférés.

En revanche, elle n’est pas destinée à produire de la musique de manière qualitative.

Également appelée carte PCI, l’interface audio interne s’insère directement sur la carte mère de l’ordinateur via un port d’extension.

Certains modèles sont destinés aux ordinateurs portables (cartes sons PCMCIA), tandis que d’autres (cartes sons PCI, PCI Xpress) sont réservés aux ordinateurs de type tour.

Compliqué à installer, ce genre d’interface est principalement utilisé par les studios d’enregistrement professionnels.

Pour développer votre projet musical, rien ne vaut une interface audio externe. Ce boîtier indépendant ne nécessite aucune installation physique sur l’ordinateur. En règle générale, il se branche via l’interface FireWire, Thunderbolt ou un port USB.

connecter micros instruments ordinateur interface audio avis

À quoi sert une interface audio ?

L’interface audio pour home studio joue le rôle d’une passerelle qui permet à un ordinateur de recevoir et d’émettre des signaux audio.

Autrement dit, elle transforme un signal analogique (voix, instrument de musique, etc.) en un signal numérique qui peut être exploité par l’ordinateur et modifié par un logiciel audio.

Cette interface effectue également le même processus en sens inverse de sorte qu’un système de restitution sonore (enceintes, amplificateur, etc.) puisse les lire.

La plupart des interfaces audio pour home studio comprennent des entrées analogiques (mini Jack, RCA, XLR, etc.) qui permettent d’enregistrer des instruments de toutes sortes (guitare, basse, etc.) ainsi qu’un préampli micro qui a pour fonction d’amplifier et de corriger les signaux de bas niveaux provenant d’un microphone.

Certains modèles intègrent des ports numériques (ADAT Lightpipe, S/PDIF, AES/EBU, etc.) qui permettent d’enregistrer des sons provenant d’appareils audio et d’instruments de musique électronique.

Dans tous les cas, disposer d’une interface audio présente une série d’avantages non négligeables.

Premièrement, elle permet d’augmenter, de manière conséquente, la qualité sonore du chipset d’un ordinateur.

Avoir une bonne carte son permet également de réduire le temps de latence. Il s’agit du temps de réponse ou délai (généralement mesuré en millisecondes) qu’il faut au système (l’ordinateur) pour restituer un signal audio en temps réel.

À titre d’exemple, lorsqu’un musicien connecte son instrument à son ordinateur pour jouer directement à partir d’un instrument virtuel, il constate généralement un léger décalage par rapport au retour du son.

L’usage d’une carte son externe de qualité résout ce problème puisqu’elle réduit considérablement ce temps de latence jusqu’à le rendre imperceptible.

Enfin, l’achat d’une interface audio permet également d’enregistrer l’ensemble de ses instruments au sein d’un séquenceur, ce qui ouvre de nombreuses possibilités pour la réalisation de maquettes.

À noter qu’il existe une grande variété d’interfaces audio. Dans la liste ci-dessous, vous trouverez les références les plus intéressantes du marché.

1- Scarlett 2i2 3rd Gen

scarlett 2i2 3rd gen interface audio avis

Proposée à un tarif très compétitif (moins de 200 euros), la Scarlett 2i2 3rd Gen de Focusrite est une solution d’enregistrement mobile simple mais efficace.

Montée dans un châssis en aluminium anodisé particulièrement robuste, elle peut être transportée en toute sécurité.

Compacte (175 x 47,5 x 98,8 mm) et légère (0,47 kg), elle se glisse aisément dans la sacoche d’un ordinateur, l’étui d’une guitare ou un sac à dos, ce qui s’avère idéal pour une utilisation nomade.

Mieux encore, cette carte son externe se connecte directement à votre Mac ou votre PC via le câble USB fourni. Aucune alimentation externe n’est requise : il vous suffit de relier votre carte son à votre ordinateur et de démarrer l’enregistrement.

À noter que les deux entrées (combo jack XLR 1/4 “TRS) de la 2i2 3rd Gen sont idéalement placées en façade. Ces dernières rendent aisé l’enregistrement et la lecture simultanée de deux canaux (un instrument et un micro, deux micros ou alors deux instruments à la fois).

Quant aux deux sorties jack TRS 6,35 mms symétriques (en face arrière), elles permettent de relier la carte son directement à des enceintes de monitoring de studio.

Cette carte son est également équipée d’un circuit de protection pour les entrées et les sorties, préservant ainsi les interfaces des variations de courant.

Petit raffinement supplémentaire, la Scarlett 2i2 3rd Gen est livrée avec un vaste panel d’outils destinés à enregistrer, modifier et manipuler vos enregistrements.

Ainsi, vous pourrez profiter du logiciel séquenceur Ableton® Live Lite ™ et du pack exclusif Pro Tools® First Focusrite Creative comprenant 12 plugins additionnels dont le simulateur d’amplis guitare Eleven Lite.

Vous bénéficierez également de la suite Focusrite Red, du bundle Softube Time and Tone et de 2Go d’échantillons Loopmaster.

Avantages

  • Prix raisonnable ;
  • conception durable ;
  • portabilité ;
  • stations audio numériques et plugins supplémentaires inclus.

Inconvénients

  • Seulement 2 canaux peuvent être utilisés simultanément;
  • Absence de ports MIDI.

En résumé, cette carte son conviendra parfaitement aux producteurs amateurs soucieux de leur mobilité ainsi qu’aux auteurs-compositeurs qui s’accompagnent d’un instrument et d’un microphone.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

2- Steinberg UR22 MK2

steinberg ur22 mk2 interface audio avis

Tout comme la scarlette 2i2 3rd Gen, la Steinberg UR22 MK2 propose deux entrées combinées microphone / instrument en face avant et deux sorties ligne jack 6,3 mm symétriques en face arrière.

Cette carte son dispose également de deux préamplis D-PRE qui fournissent un son transparent et détaillé, parfait pour capturer des performances vocales dynamiques et naturelles.

Un port Midi vient compléter le tableau pour connecter un clavier ou une manette.

Autre point fort : l’interface dispose d’un hardware monitoring sans latence, qui vous permet d’écouter votre performance sans désagrément et même d’appliquer des effets en temps réel.

Compatible avec une grande variété de systèmes, l’UR22 MKII peut être connecté et alimenté via des appareils mobiles : ordinateurs portables (PC ou Mac) et iPad.

Cerise sur le gâteau, cette carte son est livrée avec l’un des logiciels audionumériques les plus populaires du marché : Cubase AI. De quoi débuter en toute sérénité.

Avantages

  • Compatible avec iPad et autres appareils sous iOS ;
  • monitoring hardware sans latence ;
  • entrée/sortie MIDI sur DIN 5 broches ;
  • logiciel d’enregistrement Cubase AI inclus.

Inconvénient

  • Adaptateur Lightning / USB non inclus.

Intégrant l’essentiel des fonctionnalités de production musicale, la Steinberg UR22 MK2 plaira autant au producteur de musique moderne qu’au musicien solitaire en quête d’un matériel robuste, mobile et de qualité.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

3- Behringer U-Phoria UMC404HD

behringer u phoria umc404hd interface audio avis

L’interface audio Behringer U-Phoria UMC404HD fait partie des modèles les plus économiques du marché (moins de 150 €).

Cet appareil offre toutes les connexions nécessaires pour créer des enregistrements de qualité studio en 24 bits/192 kHz. Vos instruments, microphones et sources au niveau ligne, transitent par les 4 entrées micro combo (XLR et jack 6,3 mm).

En façade, des préamplis micros Midas bénéficient de la fonction Pad, pratique pour atténuer l’amplitude d’un signal sonore.

À l’arrière de l’UMC404HD, l’entrée/sortie MIDI permet de connecter plusieurs appareils externes tels que des claviers de commande, des séquenceurs ou des modules de sons externes. L’ensemble de ces fonctionnalités est protégé par un châssis métallique robuste et léger.

Cette carte son est facile à utiliser et est compatible avec tous les logiciels de production professionnels (Steinberg Cubase, Avid Pro Tools, Ableton Live, etc.).

Avantages

  • Bon marché ;
  • idéal pour les débutants ;
  • son exceptionnel grâce aux préamplis micros Midas ;
  • compatible avec les logiciels d’enregistrement courants ;
  • boîtier métallique résistant aux chocs.

Inconvénient

  • Aucune station de travail audio numérique incluse.

Compte tenu de son rapport qualité/prix et de sa mobilité à toute épreuve, le Behringer U-Phoria UMC404HD saura répondre aux attentes des musiciens novices et semi-professionnels.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

4- Universal Audio Apollo X4

universal audio apollo x4 interface audio avis

L’interface audio Universal Apollo x4 est une solution parfaite pour la création de musique électronique. L’appareil combine 4 entrées (combo XLR/jack), 4 sorties audio ligne (jack 6,3 mm) et 2 sorties Monitor.

Les deux entrées instruments Hi-Z (haute impédance) permettent de raccorder un violon électrique, un clavier, une basse ou tout autre instrument nécessitant ce type de connectique.

Les préamplis Unison™ permettent de simuler le comportement de modèles vintages, avec une latence quasi nulle. Quant à l’alimentation fantôme + 48 V, elle permet l’utilisation de micros statiques et de boîtes de direct actives.

Autre atout : l’Universal Apollo x4 peut échantillonner jusqu’à 192 kHz en 24 bits, avec une plage dynamique de 127 dB pour un niveau de distorsion harmonique + bruit de -117 dB.

Résultat ?

Vous profitez d’un son clair, riche et précis.

L’appareil est compatible avec les ordinateurs dotés du port de communication Thunderbolt 3.

Enfin, l’interface inclut la suite gratuite de plug-ins UAD « Realtime Analog Classics » (compresseurs Teletronix LA-2A et 1176, égaliseurs Pultec, préamplificateur à lampe et égaliseur UA 610B, amplis Unison guitare/basse Marshall et Ampeg, et plus encore.).

Avantages

  • Résolution 24 bits/192 kHz pour une qualité audio professionnelle ;
  • entrées instruments Hi-Z ;
  • alimentation fantôme + 48 V intégrée ;
  • ensemble de plug-ins inclus : Realtime Analog Classics Bundle.

Inconvénients

  • Prix élevé ;
  • câble Thunderbolt non inclus.

Puissante en termes d’entrées et sorties, l’Universal Apollo x4 est sans conteste l’une des meilleures interfaces audio disponibles sur le marché. Elle est adaptée à l’enregistrement et le mixage des projets de grande envergure.

Voir le prix sur Thomann

 

5- RME Fireface UC

rme fireface uc interface audio avis

La Fireface UC bénéficie d’une capacité de 36 canaux audio (18 entrées et 18 sorties). Le panneau avant de l’appareil contient 2 entrées micro/ligne symétriques avec un gain contrôlé et 2 préamplis micro avec alimentation fantôme 48V commutable.

Le panneau arrière propose quatre entrées et huit sorties TRS symétriques. Par ailleurs, l’interface permet de connecter des appareils SPDIF, MIDI ou ADAT.

La gestion de la carte est assurée par le logiciel maison TotalMix. Ce dernier permet des opérations de mixage et de routing quasi illimitées.

En outre, tous les canaux d’entrée et de sortie sont équipés de traitements sophistiqués : Auto Level, coupe-bas réglable, traitement MS compresseur, correcteur paramétrique 3 bandes, etc.

Avantages

  • Nombre d’entrées et sorties impressionnant ;
  • qualité audio sans concession ;
  • connexion optique numérique S/PDIF / ADAT ;
  • logiciel TotalMix inclus.

Inconvénients

  • Assez cher ;
  • n’est pas alimenté via le câble Thunderbolt.

Destinée aux professionnels, l’interface audio Fireface UC saura répondre aux besoins des nombreuses applications audio (environnements de postproduction, studios d’enregistrement à cabines multiples, etc.).

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

Meilleures interfaces audio : Les Mentions Honorables

L’interface Audient iD44

Audient iD44

L’interface Audient iD44 fonctionne avec une connectique USB. Il concerne principalement des utilisateurs professionnels qui ont l’habitude d’utiliser des interfaces audio.

Important à savoir : les interfaces Audient incluent le pack logiciel Arc Creative Hub, avec notamment Cubase et deux plugins de la marque Eventide.

Avantages :

  • Une interface de très bonne qualité
  • Des préamplificateurs très silencieux qui permettent de meilleurs enregistrements
  • La qualité des convertisseurs est un plus
  • Une console virtuelle simple à prendre en main
  • Une connectique très complète

Inconvénients :

  • Convient surtout à des professionnels
  • Pas de traitements internes
  • Quelques défauts dans le bundle logiciel

En bref, l’interface Audient iD4444 offre un excellent rapport qualité prix. Pour les professionnels au budget un peu serré mais qui souhaitant faire de la qualité, ce matériel est plus que satisfaisant.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface Universal Audio Apollo x8

Universal Audio Apollo x8

L’interface Universal Audio Apollo x8 concerne spécifiquement les musiciens qui souhaitent monter un studio intermédiaire, voire avancé, soit un studio de qualité professionnel avec un boîtier compact.

Elle fonctionne avec une connectivité USB ou Thunderbolt et possède une technologie de DSP.

Elle possède aussi les nouveaux convertisseurs hauts de gamme A/N et N/A, le processeur HEXA Core pour les plug-ins UAD et le monitoring en surround 7.1.

Avantages :

  • Matériel d’excellente qualité
  • Des préamplis solides
  • De nombreuses fonctionnalités
  • Un design esthétique

Inconvénients :

  • Prix très élevé
  • Difficile à prendre en main pour les débutants
  • Obligation d’utiliser la console de la carte en enregistrement

L’Apollo x8 est le matériel idéal pour les musiciens et les studios de post-production qui souhaitent enregistrer et mixer.

Bien que classé parmi les plus populaires dans son modèle, il est cependant recommandé de le réserver pour les professionnels.

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface RME Babyface Pro

RME Babyface Pro

L’interface RME Babyface Pro est devenue une référence dans le domaine des interfaces audio.

Elle possède de nombreuses fonctionnalités et s’adapte à de nombreux instruments. Elle fonctionne avec une connectivité USB.

Avantages :

  • Très bonne qualité (notamment les préamplis et les convertisseurs)
  • Les convertisseurs AD/DA offrent une latence extrêmement basse.
  • Stabilité des drivers audio RME
  • Une faible consommation électrique (permet d’être utilisée sur de vieux ordinateurs)
  • Une mallette est fournie avec l’appareil

Inconvénients :

  • Prix très élevé
  • Convient davantage aux utilisateurs avertis
  • absence de compresseur dans le TotalMix FX
  • dépendance entre les deux sorties casque

Pour conclure, l’interface Babyface Pro est plus onéreuse que les interfaces Babyface précédentes mais gagne en qualité.

Elle a l’avantage de présenter de nombreux points forts, tant d’un point de vue matériel (l’appareil est robuste et de bonne qualité) que musical (la performance audio est idéale). Elle est donc une valeur sûre.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface Presonus AudioBox iTwo (USB)

Presonus AudioBox iTwo

Cette interface est toute aussi efficace que les précédentes. Son interface MIDI intégrée la rend compatible avec des instruments anciens.

Elle est surtout idéale pour enregistrer en stéréo et pour la captation de duos, par exemple deux guitares ou deux chanteurs.

Elle correspond aussi parfaitement pour les auteurs-compositeurs/interprètes qui jouent des instruments comme de la guitare ou de la basse.

Avantages :

  • Un matériel pour petit budget
  • Convient aux débutants
  • Un ensemble d’interface audio/DAW
  • Un design fonctionnel
  • Une interface MIDI intégrée

Inconvénients :

  • Un panneau frontal peu intuitif
  • Une utilisation difficile à prendre en main
  • Le gain est très faible
  • Le driver est capricieux à installer

L’interface Presonus AudioBox iTwo correspond surtout aux musiciens mobiles, aux podcasters et aux sound designers. Elle est une solution d’enregistrement multiplateforme complète grâce à ses nombreuses fonctionnalités.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface Apogee Quartet (USB)

Apogee Quartet

L’interface Apogee fonctionne avec une connectivité USB. Elle concerne surtout les personnes qui désirent monter un studio intermédiaire, voire pour les débutants à gros budget.

A noter que, si les interfaces audio A

pogee étaient auparavant compatibles uniquement avec Mac, elles le sont aussi à présent avec PC. Elle possède quatre préamplificateurs micro.

Avantages

  • Un design esthétique
  • Une utilisation ergonomique
  • De bons préamplificateurs (silencieux)
  • Un matériel simple à prendre en main
  • Une connectique complète

Inconvénients :

  • Un prix plutôt élevé
  • Pas beaucoup d’entrées et de sorties (concerne surtout les débutants)
  • Non compatible avec Windows
  • Convient seulement aux Mac
  • Pas de traitements internes

Cette interface Apogee Quartet ravira les musiciens qui pourront à loisir brancher leurs instruments et s’enregistrer avec des possibilités multiples.

Le prix est élevé mais va de pair avec une excellente qualité Sa qualité esthétique est aussi un plus qui ravira les consommateurs.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface PreSonus AudioBox USB 96

PreSonus AudioBox USB 96

L’interface PreSonus AudioBox USB 96 concerne surtout les musiciens débutants à petit budget et qui souhaitent commencer avec un appareil simple.

Elle permet d’opérer des besoins basiques d’enregistrement, tant pour les musiciens que les producteurs et les podcasteurs. Sa conception la rend parfaitement adaptable pour voyager tout en la transportant.

Avantages :

  • Très bonne qualité
  • Une utilisation plutôt facile
  • Possède un kit d’enregistrement complet pour les enregistrements vocaux et vocaux professionnels
  • Facilement transportable
  • Parfait pour les débutants

Inconvénients :

  • Pas de bouton d’alimentation ON/OFF : Il faut débrancher le câble USB pour l’éteindre
  • Une latence un peu trop haute
  • Incompatibilité avec Windows 7 et Music Studio 17
  • Impossible de baisser les gains d’entrée en dessous de -10db

Simple et pratique, l’interface PreSonus AudioBox USB 96 est un matériel parfait pour les débutants mais sa qualité et ses nombreuses fonctions satisferont également les plus avertis à petit budget. Solide mais léger, il plaira surtout aux musiciens voyageurs.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface Native Instruments Komplete Audio 6

Native Instruments Komplete Audio 6

L’interface Native Instruments Komplete Audio 6 s’adresse aux professionnels. Elle propose une connectique polyvalente, tant pour le studio que pour la scène, grâce à six entrées et sorties. Elle est considérée comme l’interface idéale pour la production moderne.

Avantages :

  • Des préamplificateurs de micros puissants
  • Présence d’une interface MIDI
  • Interface livrée avec les logiciels nécessaires pour enregistrer et produire des morceaux
  • Un design esthétique
  • Un très bon son

Inconvénients :

  • Une utilisation plutôt pour les professionnels
  • Un prix plus levé
  • Un matériel peu ergonomique
  • Les drivers sont peu stables
  • L’USB est un peu fragile

L’interface Native Instruments Komplete Audio 6 permet de concrétiser de nombreux projets grâce à la présence de nombreux logiciels et la possibilité de peaufiner ses enregistrements. A noter que l’appareil est à manipuler avec précaution car il est un peu fragile.

Voir le prix sur Amazon

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface Tascam 2×2

Tascam 2x2

L’interface Tascam 2×2 convient surtout aux utilisateurs novices qui cherchent à réaliser des enregistrements de haute qualité. Elle peut être utilisée aussi bien avec des microphones dynamiques qu’avec des microphones statiques. Il est donc possible de l’utiliser pour enregistrer des voix comme des instruments divers.

Avantages :

  • une utilisation facile
  • des pilotes faciles à installer et à maîtriser
  • un design agréable

Inconvénients :

  • Une interface difficilement transportable
  • Obligation pour les utilisateurs de Windows d’installer des pilotes séparés afin d’utiliser leur interface sur leur équipement
  • Une latence un peu trop élevée

En bref, cette interface est un très bon appareil pour les musiciens à la recherche d’un premier appareil. Elle n’est sans doute pas aussi complète qu’une interface pour professionnels mais permet de très bons enregistrements à l’aide d’un matériel simple d’utilisation.

Voir le prix sur Thomann

 

L’interface Antelope Audio Orion 32+

Antelope Audio Orion 32+

L’interface Antelope Audio Orion 32+ est le premier convertisseur AN/NA du monde capable de gérer jusqu’à 32 canaux analogiques via DB25, et 32 pistes audio en 24 bits à une qualité de 192 kHz via Thunderbolt et USB simultanément.

Elle conviendra autant aux débutants qu’aux professionnels.

Avantages :

  • L’interface est capable de supporter 64 pistes via MADI sous 48 kHz
  • Comprend une fonction ADAT
  • Un routing simple et complet
  • Des convertisseurs de qualité
  • Un prix très abordable

Inconvénients :

  • Pas de DSP
  • Pas de traitement en interne
  • Pas de section de monitoring
  • Peu autonome en déplacement

Comme son prédécesseur, l’Orion 32+ ravira les studios, même s’il convient davantage à des studios déjà bien équipés. Il présente un bon rapport qualité/prix et s’avère donc être un bon choix pour les musiciens désireux de produire de la qualité.

Voir le prix sur Thomann

 

Les 4 principaux critères de sélection d’une interface audio pour home studio

Choisir une interface audio pour home studio n’est pas une mince affaire. Différents critères sont à prendre en compte pour trouver le modèle idéal, dont :

1- L’usage

choisir selon usage interface audio avis

Voilà la première question à laquelle vous devez répondre. Si vous vous enregistrez seul, une interface audio avec une simple entrée jack suffit.

En revanche, si vous enregistrez simultanément plus qu’une voix et un instrument, vous aurez besoin d’une carte son externe à plusieurs entrées.

Le direct monitoring : travailler avec un direct monitoring n’est pas indispensable. Mais cela vous permet d’entendre directement ce que vous jouez dans le casque, avant même que le son ne parvienne jusque dans l’ordinateur. Cela vous permet de gagner en précision et en efficacité.

2- La nature des enregistrements

Voix, synthétiseur, guitare ou batterie ? Pensez à définir vos priorités !

Le XLR sert à enregistrer du chant ou faire de la prise de son à partir de micros. Important : certains micros statiques requièrent une alimentation fantôme (+ 48V) pour fonctionner. Optez de préférence pour un modèle qui en est équipé pour ne pas vous limiter.

De son côté, l’entrée jack permet de brancher des instruments de musique. Attention : pour enregistrer votre guitare électrique, votre basse ou votre boîte à rythme, vous aurez besoin d’une ou des entrées pour instruments HI-Z/Line (ligne haute impédance).

La résolution : une résolution permettant d’enregistrer en 24 bits est recommandée car elle permettra de dissiper les bruits de fond. La qualité sera meilleure qu’avec une résolution en 16 bits par exemple.

L’alimentation fantôme (plus connue sous le nom de « phantom power ») : pour les microphones qui doivent être alimentés par un courant électrique de 48 volts.

choisir carte son grande vitesse transfert avis

3- Le type de connexion et le nombre d’entrées

– Le nombre d’entrées et de sorties : il existe autant d’interfaces avec une seule entrée que des interfaces avec une vingtaine d’entrées et de sorties. Les premiers conviendront à des musiciens solitaires tandis que les deuxièmes satisferont davantage les studios professionnels. En guise d’exemple, un youtubeur solo n’aura besoin que d’une ou deux sorties, un musicien solitaire de deux ou quatre. En revanche les groupes auront besoin de plus d’entrées et sorties possibles (entre seize et vingt).

– Le type de connecteur de l’interface. Il existe quatre types de connecteurs.
• l’USB : il offre les taux de transferts les plus bas
• le Firewire : Moins utilisé aujourd’hui qu’auparavant, le Firewire propose des taux de transferts plus rapides que ceux en USB et est surtout retrouvé sur les interfaces de ùomoei de gamme.
• le Thunderbolt : plus rapide que l’USB et le Firewire, il est surtout utilisé par les professionnels
• le PCIE : il s’agit de la puissance de traitement la plus forte, avec le taux de transfert le plus rapide de tous les connecteurs confondus. Il convient idéalement aux professionnels.

Faites bien attention aux types de ports présents. À titre indicatif, la connexion Thunderbolt est présente sur tous les Macs récents. Sur PC, l’interface de connexion la plus commune est le port USB.

Certaines unités centrales intègrent la version 2 (popularisé par Apple mais reprise ensuite sur de nombreux PC), tandis que d’autre dispose de la version 3 (5 Gbits/s) qui permet de grandes vitesses de transfert.

4- Le budget

Naturellement, plus vos fonds seront élevés, plus votre choix sera diversifié. Or, pour débuter dans l’univers du home studio, rien ne vous empêche de choisir un modèle d’entrée de gamme.

Toutefois, veillez à privilégier les modèles issus de marques fiables et reconnues (Focusrite, Steinberg, Behringer, Universal Audio, RME, etc.). Ainsi, vous aurez ainsi plus de chances d’avoir un outil de qualité.

Enfin, sachez qu’une interface audio de marque réputée se revendra plus facilement en cas d’abandon ou d’évolution.

– Les canaux de pré-amplis micro. On en distingue trois principales :
• l’entrée micro : elle permet de brancher un microphone directement sur l’interface ;
• l’entrée ligne : il faut ajouter un pré-amplis micro externe pour être utilisé comme entrée micro ;
• l’entrée optique : il s’agit d’un type d’entrée «numérique». Pour l’utiliser, il est essentiel d’ajouter un pré-ampli micro externe ainsi qu’un convertisseur numérique avec «sortie optique» afin d’être utilisé comme entrée micro.
– La form factor : il s’agit de l’aspect de l’interface (c’est-à-dire sa forme et sa taille). Par exemple, les interfaces de bureau sont de petite taille pour pouvoir être posées sur le bureau près de votre ordinateur. Au contraire, les interfaces pour rack sont plus grandes.

– La comptabilité avec la DAW (Digital Work Station en anglais, soit la station audio-numérique). Elle est essentielle et fonctionne avec la plupart des interfaces.

Verdict

La Scarlett 2i2 3rd Gen constitue le meilleur rapport qualité/prix en matière d’interface audio pour home studio.

Idéale pour débuter dans de bonnes conditions, cette entrée de gamme offre tout ce qu’on peut attendre d’un tel objet : belle qualité audio, ergonomie bien pensée et bundle logiciel DAW de qualité.

Située dans la même tranche de prix, l’interface audio UR242 MK2 offre des performances d’aussi bonne qualité que la Scarlett 2i2 3rd Gen. Logée dans un boîtier compact et élégant, cette carte son fera le bonheur des YouTubers et les musiciens itinérants.

Si vous cherchez un modèle moins cher, vous obtiendrez des performances satisfaisantes avec l’U-Phoria UMC404HD. Pour un prix abordable, vous profiterez d’un design élégant, d’une fabrication robuste, d’une prise en main confortable et d’une qualité sonore à la mesure des modèles haut de gamme.

Enfin, si votre budget est assez étendu, vous pouvez vous orienter vers des interfaces haut de gamme comme l’Universal Apollo x4 (ou son alternative la RME Fireface UCX). Pourvue d’un format compact, cette interface audio renferme une connectique ultra-complète et de nombreuses fonctionnalités qui optimisent l’expérience utilisateur.

Quel est votre avis sur cet article ?

Cliquez pour donner une note !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote pour le moment

Vous devriez aimer...