Test : Notre avis concernant Tunecore

tunecore avis

En à peine quelques années, les modes de production, diffusion et écoute de la musique ont énormément évolué.

Il y a trente ans, c’était la sacro-sainte cassette. Il y a encore tout juste dix ans, on ne jurait quasiment que par le CD.

Et aujourd’hui, difficile de vendre ses compositions sans passer par la toile et ses canaux de distribution.

Le streaming venant d’ailleurs d’égaler cette année les supports physiques en termes de revenus, il est primordial de bien choisir ses outils afin d’assurer sa présence virtuelle et de s’adresser autant que possible à son public potentiel.

Nous allons aujourd’hui vous donner notre avis sur Tunecore et examiner, outre son fonctionnement, les avantages qu’il peut apporter à un jeune groupe ou musicien par rapport à la concurrence.

 

Présentation

À l’origine, ce sont Jeff Price, Gary Burkee et Peter Wells qui ont fondé Tunecore qui est depuis devenue leader mondial dans sa catégorie.

L’aventure a débuté dans le quartier de Brooklyn à New York en 2005, et le site acquit ses lettres de noblesse en étant utilisé et recommandé notamment par Frank Black (des Pixies) ou bien encore par le groupe Nine Inch Nails.

Les fonctionnalites de Tunecore

Depuis, de nombreux bureaux ont ouvert leurs portes à travers les États-Unis, mais aussi à l’étranger comme en France, au Royaume-Uni, en Australie ou en Allemagne.

La fusion avec Zimbalam en 2016, qui était un site précurseur en la matière, a d’ailleurs renforcé la place dominante du groupe.

Tunecore vous annonce que vous allez enfin toucher toutes les royalties que vous méritez.

En effet, une fois la formule choisie pour diffuser votre musique, la plateforme se charge de vous reverser tous les droits d’auteurs qui vous reviennent.

Il faudra cependant penser à renouveler votre “abonnement” annuellement afin de continuer à profiter du système et de maintenir votre (vos) album(s) en ligne. Une contrainte vraiment minimale sachant qu’il existe bien sûr un service de rappel.

Le fonctionnement

Simple d’utilisation, il suffit globalement d’uploader ses singles ou albums, moyennant finance selon la formule choisie, et Tunecore s’occupe du reste.

La plateforme va alors faire en sorte que votre musique apparaisse aux catalogues des grands noms du streaming, à savoir iTunes, Deezer, Spotify, Amazon Music, Google Play Music, Tidal, Shazam ou Rhapsody, mais aussi sur les plateformes plus confidentielles.

Ces plateformes, souvent très spécialisées ou réservées à une zone géographique, ont aussi leur importance, car elles peuvent représenter la niche d’auditeurs qui est susceptible d’apprécier votre musique.

La plateforme Tunecore et ses avantages

Vous êtes donc sûr d’assurer votre présence, tant sur les canaux mainstream, que sur les canaux moins connus, et vous développez ainsi la possibilité de toucher de plein fouet votre coeur de cible.

La prise en main

L’interface est sobre, mais ultra-efficace.

Une fois votre compte validé – cela ne prend que quelques minutes – il vous sera très facile de créer un album en ligne et de le proposer ensuite.

En quelques clics, votre production est présente sur les plateformes de streaming. Vous pouvez même choisir les dates de sortie de vos albums afin de faire du teasing, de la promotion ou de mettre en place des précommandes.

Des services supplémentaires sont même à disposition tels que la création de pochettes ou un suivi approfondi pour les royalties concernant les concerts et les reprises.

Et pour ceux qui souhaitent proposer des sonneries de téléphone payantes, c’est aussi possible.

Les avantages

Clairement la transparence et la polyvalence. Chaque centime que vous dépensez ou chaque centime que vous gagnez est annoncé.

Pas de frais caché, pas de surprise sur la facturation, que ce soit en positif ou en négatif.

Et comme annoncé par l’éditeur, votre musique va se retrouver disponible sur plus de 150 boutiques digitales réparties sur 200 pays et territoires à travers le monde.

Le public potentiellement touché est donc tout bonnement monstrueux. Autre avantage, mais que les concurrents proposent aussi, c’est le gain de temps.

En uploadant une fois son album, vous n’avez pas à refaire la manipulation sur chaque site.

Et avec un seul renouvellement chaque année, le risque d’oubli ou de perte de données est grandement diminué.

Il est aussi à noter que les rapports statistiques sont très complets.

En ayant des retours sur les plateformes qui vous diffusent le plus, les zones géographiques et démographiques les plus touchées, ou bien les artistes qui vous sont associés lors des écoutes, vous pouvez par exemple adapter un plan de publicité ciblée.

Tous ces chiffres sont à regarder de près, car en connaissant au mieux vos auditeurs, vous pouvez mieux répondre à leurs attentes.

Les inconvénients

Le fait d’être obligé de souscrire un abonnement afin de maintenir sa musique en ligne est à considérer avec attention.

Ceci dit, c’est un peu votre agent numérique que vous rémunérez, et le service doit bien trouver un moyen de vivre.

Cependant, si on est un tout petit musicien, la somme à mettre en place au bout de 5 ou 10 ans peut s’avérer importante – mais vous serez devenu célèbre d’ici là.

Il faut donc bien évaluer, avant de se lancer, dans quelle tranche de ventes vous allez vous trouver, chose qu’il n’est pas évident à estimer lorsque l’on débute.

Tunecore : accès à des données complets

Tunecore : notre avis

Tunecore est plutôt à recommander aux groupes ou artistes qui pourront faire du volume.

Le système d’abonnement renouvelable pouvant en rebuter certains, tant sur le fond que sur la forme.

Cependant, l’impact réel d’une diffusion mondiale en quelques clics est tel qu’il serait dommage de s’en passer.

Comme précisé en introduction, le streaming grignote chaque mois des parts de marché.

S’il existe toujours un canal de diffusion physique – CDs et vinyles principalement – via les disquaires ou en ligne et qu’il convient de ne pas le négliger ou le dénigrer, vos ventes auront clairement du mal à décoller si vous n’assurez pas votre présence en streaming.

Et le service étant renouvelable d’une année sur l’autre, il vous sera aisé et rapide de savoir si oui ou non il est rentable et si vous rentrez ou non dans vos frais.

Donc oui, inscrivez-vous, lancez-vous et bombardez le monde de votre musique !

Quel est votre avis sur cet article ?

Cliquez pour donner une note !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Vous devriez aimer...